Le CLIQ

Quelques années après la création des CIQ (d’octobre 1983 à novembre 1985), l’idée de créer un comité de liaison sera concrétisée en décembre 1989 sous l’impulsion de M. Pierre MANGOLD. Cependant le CLIQ (Comité de Liaison d’ Intérêt de Quartiers) ne verra véritablement sa naissance qu’avec l’adoption de son statut le 19 janvier 1993 par les représentants des dix CIQ et des quatre associations d’habitants qui le compose.

A sa fondation, le CLIQ est une plateforme de rencontre et d’échange d’expériences entre les CIQ. Il a aussi pour rôle de coordonner certaines activités des CIQ afin d’éviter toute concurrence dans les calendriers. Le CLIQ est présent lors de la mise en chantier par la municipalité de réflexions sur des grands projets sur le cadre de vie et l’environnement.

Le CLIQ a pour règle fondamentale de ne pas intervenir dans la vie des quartiers, qui ont leur identité et leur ligne d’action, et s’interdit toute action partisane dans le domaine politique, religieux ou philosophique.

Aujourd’hui, le CLIQ a pour but d’organiser concrètement la communication entre les différents CIQ, de soutenir et dynamiser avec cohérence leurs propositions dans un esprit d’amélioration de la qualité de la vie des habitants et de l’environnement. Il se doit d’assurer la défense des intérêts collectifs des habitants à la demande express des représentants des CIQ et des quartiers. Peut être membre du CLIQ toute personne membre d’un CIQ ou association adhérente du CLIQ.

Pour assurer son rôle, ses membres travaillent en commissions : pistes cyclables, réflexion sur le plan de déplacement urbain, anniversaire des CIQ, sécurité, Charte du citoyen, arrivée du TGV, …

Au niveau national, le CLIQ est membre du CARNACQ (Carrefour national des comités de quartiers) tout comme des villes bien plus importantes : PARIS, LYON, MARSEILLE, TOULON, …

Au niveau municipal, le CLIQ est présent avec un rôle consultatif dans diverses commissions et comités de pilotage : comité de pilotage pour le réaménagement du centre ville, pour le Plan de Renouvellement Urbain, pour la Charte de l’environnement, pour l’aménagement du pôle multi modal gare, comité local de sécurité et de prévention de la délinquance, commission consultative des services publics délégués (eau potable, assainissement, chauffage urbain, réseau gaz naturel, restauration scolaire, stationnement payant, ...), commission des transports urbains, pour l’accessibilité aux personnes handicapées.

Nous participons également au jury des maisons fleuries et des décorations de fin d’année.

Les membres du CLIQ se réunissent au moins quatre fois par an. Nous parlons des réunions ou commissions auxquelles nous avons participé, des travaux en cours et à venir, de cadre de vie, nous échangeons sur des problèmes qui intéressent l’ensemble des quartiers. Lors de ces réunions, les doléances concernent régulièrement les domaines suivants : le bruit, la vitesse, le stationnement, les problèmes de voisinage, l’état des chaussées, les infrastructures, les équipements, la sécurité des biens et des personnes, l’éclairage public, …

Le rôle des CIQ et de son comité de liaison est essentiel à l’expression de la démocratie de proximité dans notre ville. Force de proposition, notre action, favorisée et soutenue par la municipalité, sert tous les Spinaliens.